Présentation


  • Caroline Cocguen


  • Mon parcours commence par une formation de psychomotricienne, et cinq années de pratique. J’y apprends la disponibilité à l’autre, la capacité à observer chacun avec ses compétences et ses limites, l'intérêt de travailler en équipe pluridisciplinaire.

    Quelques années plus tard, je change de mission professionnelle : je suis engagée en accueil de jour auprès d'adultes en situation de handicap mental.

    Dans ce cadre, j'organise et anime des activités de toutes sortes. J'expérimente la construction de projet, l'équilibre entre accompagnement individuel et accompagnement collectif, et la richesse des liens qui s'approfondissent dans le temps.

    Les activités manuelles sont celles que j'aime le plus partager. Car grâce à une maman disponible et créative, j’ai développé dès l’enfance un amour pour le travail manuel : je couds, je tricote, je crochète, et bientôt je mosaïque, je cartonne... enfin, je découvre le tissage : une rencontre qui fait battre mon cœur plus fort.
  • pelotes de fils à tricoter
    Je mets ce plaisir et ces compétences au service des personnes que j’accompagne ; et ce partage, cette recherche d’accessibilité pour chacun me nourrissent.
    Au passage, je valide le diplôme d’ éducatrice spécialisée.

    Au fil des ans, ces plaisirs restent intacts.
    Dans le même temps, mon désir de créer moi-même grandit, tandis que grandit aussi le sentiment d'avoir une autre place à prendre, et un message à porter... Je m’engage dans une démarche de réflexion, puis de formation : CAP Métiers de la mode couture floue, étapes de transformation de la laine, tissage.

    Les éléments s'imbriquent, le projet mûrit et prend tout son sens.

    C’est ainsi que de rencontre en rencontre, et de fil en aiguille, nait Matière(s) à (re)lier.

  • Une dynamique...


  • l'oiseau fait son nid
    Chacun de nous est un maillon unique et nécessaire de la chaîne indivisible de la Vie. Quel beau motif de réjouissance ! La réjouissance d’une invitation à l'humilité et à la responsabilité. A tenir sa place dans le monde. A accueillir notre héritage et à construire notre histoire de vie en conscience et en liberté.
    C'est par cette conscience que nous sommes capables de nous positionner comme membres d'un corps qui doit être soigné avec amour et bienveillance.

    Les chemins d’exploration sont multiples, ma façon d'agir passe par le travail textile.
    Il suscite en moi un sentiment de gratitude et d'émerveillement devant les matières offertes par la nature. Il éveille une immense reconnaissance et admiration pour tous ceux qui depuis des siècles ont construit et transmis le savoir-faire dont je suis l'héritière. Enfin, il me connecte à ma force et à ma puissance, à mon potentiel de créativité.

    Ce sont ces émotions et ces prises de conscience que je vous propose de partager avec moi.

  • ... deux façons de la faire vivre


  • tissus en fin de vie découpés en fines lanières

    Des créations de fil et de laine

    Les matières avec lesquelles je travaille sont en très grande majorité issues du recyclage. Je sélectionne dans les vieux vêtements et tissus récupérés ceux qui semblent être arrivés au bout de leur vie, les autres prennent le chemin d’une ressourcerie.
    Pour ceux qui restent à mes côtés, une nouvelle aventure commence : Les vêtements sont disséqués (récupération des zips, boutons et autres élastiques). Les pulls sont détricotés, ou pas. Tout ce qui pourrait resservir est conservé avec amour, pour le jour où… vient l'inspiration !

    Je vais alors tisser ensemble ces matières, en découpant les tissus en bandes fines, en réutilisant tous les fils possibles. Avec ce nouveau tissu, je couds des vêtements et accessoires.

  • tissage de lanières
    La matière est reliée, la mémoire la fait vivre et lui donne sens, la vie peut continuer !

    J'aime tout spécialement fabriquer le produit de votre choix avec vos propres textiles, de telle sorte que ce vêtement, en plus de vous rendre service, fera vivre votre mémoire et votre histoire.

    Quant à la laine... 
    Shetland, Texel, Blackface, sont les toisons qui actuellement peuplent mon atelier.
    Je fais mes délices de toutes les étapes de transformation de la laine, du lavage de la toison jusqu’au produit fini.

    Certaines de mes réalisations sont uniquement de fil, d'autres uniquement de laine, et parfois le fil et la laine se mêlent...
  • écheveau de laine filée main

    Des ateliers de transformation de la laine et de recyclage textile

    Comme une exploration sensorielle...

    Comme un moyen d’ éveil des consciences à notre responsabilité environnementale...

    Comme un levier d’épanouissement et d’exploration de ses potentialités…

    Comme un moyen d’ expression et de créativité…

    Les ateliers que je vous propose sont modulables et adaptables en fonction des publics et des besoins.
Découvrir mes activités